Une éducation populaire sur les déchets électroniques en bibliothèque ?

numericite1

Samedi 22 octobre 2016, nous intervenions à la demande de la bibliothèque de l’Haÿ-les-roses pour un démontage au sens propre et figuré d’appareils photo. L’occasion, à partir de cet objet usuel, de découvrir le monde des déchets électroniques et de pratiquer la « sensib’action ».
Retour sur cette séance qui, contrairement à nos interventions habituelles, ne s’est pas tenue dans une ressourcerie et qui avait un public majoritairement constitué de jeunes.

  • Dans quel contexte avons-nous proposé cet atelier ?
  • Que retenir de la séance de démontage d’appareils photo ?

Numéricité #1, une belle manifestation très bien organisée

Un constat d’abord. Celui du travail impressionnant réalisé par l’équipe de la bibliothèque de l’Haÿ-les-roses pour organiser le 1er numéricité. Une belle programmation – la preuve, nous y étions 😉 – avec des sujets intéressants ayant trait à différents aspects du numérique. Nous représentions la partie obscure du numérique et nous inscrivions comme l’un des 4 ateliers liés à la photographie (visite du centre des archives départementales, démontage d’appareils photo, rallye photographique à l’Haÿ-les-roses & montage informatique).

Notre atelier (complet) s’est tenu dans un premier temps dans une salle où étaient présentées les réalisations collectives de nos amis du Jerry ainsi qu’une exposition consacrée aux logiciels libres où figurait un PC sous une distribution GNU/linux. Puis, dans un second temps, nous avons rejoint la salle informatique lors d’un court passage destiné à illustrer les possibilités du numérique pour trouver des informations sur les appareils photos numériques (notamment à travers http://fr.wikipedia.org ).

Que retenir de la séance de démontage d’appareils photo ?

D’emblée, après que Jérôme, médiateur numérique de la bibliothèque ait présenté numéricité, nous avions prévenu notre auditoire. Le démontage d’appareil photo n’était qu’un prétexte à passer une heure et demie ensemble de manière conviviale et participative pour réfléchir ensemble aux déchets (électroniques). La 2nde vie des appareils photos, c’est leur réutilisation comme outil de médiation pour comprendre par le faire et la discussion les enjeux liés aux déchets électroniques (mode de vie, pollution, santé, énergie…).

Comme d’habitude, nous avons animé cet atelier à partir de questions. Celles que nous pensions pouvoir intéresser petits & grands mais aussi celles que naturellement le groupe s’est mise à poser.
Sans être exhaustif, en voici quelques unes : C’est quoi un déchet ? A quoi sa sert une ressourcerie ? L’obsolescence programmée, fléau environnemental créé uniquement par des fabricants ou résultat du choix des consommateurs ? La réparation, solution magique et à la portée de tous ? Le réemploi et le recyclage, la même chose ? Y-a-t-il des risques à démonter des appareils électriques ? Pourquoi les déchets électroniques sont-ils des déchets dangereux ? Que deviennent nos déchets électroniques ?

Cet atelier était également une séance pratique de démontage. Quelles astuces pour pouvoir démonter puis remonter un appareil photo ? Finalement, de quoi est constitué un appareil photo ? Que peut-on parmi les pièces identifiées penser réutiliser ? Quels sont les matériaux utilisés par ces différentes pièces ?

Nous avons conclu la séance par quelques vidéos d’ateliers Electrocycle de réutilisation de pièces détachées de récup’ pour des projets créatifs (robots absurdes, synthétiseur en mode faisons le ensemble).

*
* *

N’étant jamais intervenu dans une bibliothèque sur le thème des déchets électroniques, nous avions un peu d’appréhension. Nous nous demandions si ce sujet trouverait son public. De fait, il semble bien qu’il l’est trouvé et que les enfants soient très intéressés par ce sujet. Agréablement surpris par leur vivacité d’esprit et leur dextérité. Les 2 appareils photos à démonter l’ont été par une adolescente et un adolescent qui se sont montrés très assidus. En résumé, un public formidable !
Un très grand merci à Jérôme qui fut un super co-animateur et un organisateur parfait ainsi qu’à l’ensemble de l’équipe de bibliothèque. Nous espérons que, malgré le temps toujours difficile à dégager de part et d’autre, nous aurons l’occasion à l’avenir de poursuivre cette première collaboration. Vivement un numéricité #2. :))

Le 26/10/2016
Cyril Desmidt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *